Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques d'un Gars Normal
  • : « Le monde n’est pas tel qu’il est mais tel que nous le voulons, soyons le changement que nous voulons pour le monde » Gandhi
  • Contact

Archives

Liens

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 21:21

a19ef830bb91314745f3848fcb162a68Le 13 Avril 2013, Samuel Lafont, jeune militant UMP et opposant notoire au « Mariage Pour Tous », se faisait poignardé à la station de métro Odéon. Quelques heures plus tard, et devant le tollé provoqué par l’agression, un communiqué AFP annonçait qu’il s’agissait avant tout d’une attaque « crapuleuse » sans aucun lien apparent avec un quelconque engagement politique du jeune homme. Dans le contexte actuel, une telle affirmation semble difficile à croire.

 

Le même jour et en marge du congrès national du PS, le Secrétaire Général du parti, plutôt que de condamner la violence et de chercher l’apaisement, « mettait en garde » l’UMP contre la radicalisation de certains… Par cette petite phrase, le secrétaire général du parti approuvait-il l’acte ? Pourquoi cette « mise en garde » ? Que se passera-t-il si l’UMP n’appelle pas au calme ?

 

D’ailleurs, de quelle radicalisation parle ce sinistre individu ? Des affiches collées au Blanc Manteaux, des réveils bruyants de quelques députés… mais encore. A-t-il le même langage quand les syndicalistes de PSA réveillent leur patron (http://www.leparisien.fr/economie/paris-les-salaries-de-psa-reveillent-leur-patron-en-fanfare-17-01-2013-2488755.php) ? Ou encore quand des écologistes de NDDL menacent de lancer des cocktails molotov sur les CRS ? (http://www.la-croix.com/Actualite/France/Regain-de-tension-a-Notre-Dame-des-Landes-au-moins-quatre-blesses-2013-04-15-942654) Bien sûr que non !

 

La radicalisation ce n’est que pour les opposants, pas pour les copains. Pour eux, on vote en vitesse l’amnistie sociale (rappel à ceux qui ont la mémoire courte. L’amnistie est une carte blanche donnée à tous les syndicalistes pour les dérapages et le vandalisme commis dans le cadre d’un mouvement social).

 

Bref, en quelques heures l’affaire était bouclée. Samuel Lafond, bien que menacé de mort quelques heures auparavant, a été la malencontreuse victime d’un vol crapuleux ayant mal tourné… Pour preuve son téléphone a été dérobé. La faute à pas de chance ! Peu importe les messages haineux de militants socialistes regrettant de ne pas être de ceux qui ont porté le coup fatidique !

 

A l’inverse, l’agression de Wilfried, jeune homosexuel parisien et militant de la cause LGBT, sans qu’aucune preuve ne soit fournie, n’a d’autre motif que l’homophobie bien sûr ! La malchance, cette fois, n’y est pour rien.

 

La commissaire politique de la pensée unique (alias Najat Vallaud Belkacem) et tous ses camarades commissaires s’empressent de condamner cette violence insupportable. Ils n’hésitent pas à utiliser et à abuser du mot « fasciste » et de toutes ces déclinaisons possibles.

 

"Rien ne justifie une telle violence devant le Sénat. Ces groupes fanatisés, ces groupes fascisants doivent être fermement condamnés"

 

"J'appelle la droite, l'opposition, à montrer qu'elle a le sens des responsabilités républicaines et à se démarquer de la dérive radicale, extrémiste, violente, fascisante, de ce mouvement qui n'est pas digne du débat que nous devons avoir dans la République", a conclu Harlem Désir.

 

Pour info, il dénonçait les nombreuses vitrines cassés, les jets de pierre etc… (blague) de la Manif Pour Tous devant le Sénat le 12 avril au soir.

 

Objectif, décrédibiliser au maximum ce mouvement d’opposition. Faire croire à l’opinion que le combat contre ces manifestants est juste puisqu’il s’agit de tuer dans l’œuf cette réminiscence du 3ème Reich incarnée dans tous ces homophobes de la Manif Pour Tous. Exprimer pacifiquement son opinion leurs semblent tellement insupportable !

 

La même commissaire de la pensée unique éructant sur la nécessité de renforcer les contrôles sur twitter pour en dégager tous les propos antisémites, racistes etc… n’a bien évidement jamais condamné les menaces de morts, insultes  et autres saloperies reçus par les opposants au mariage pour tous.

 

Pire, en ne les condamnant pas, elle les approuve. Elle et ses amis sont complices de cette agression et des violences qui en découlent. Ils laissent faire et tolèrent.

 

Doit-on croire que l’agression de Samuel Lafond aurait été commanditée ? Peut-être pas, en tout cas le doute est là !

 

L’absence de condamnation de la part du pouvoir en place laisse planer le doute et met un sacré coup à la liberté d’expression. Elle ouvre la porte à toute forme de violence contre les opposants politiques.

 

Alors même que je termine mon article, 67 opposants politiques sortent de garde à vue. Doit-on y voir les prémices d’un basculement d’une république démocratique vers un état totalitaire ?

 

Avec 26% d’opinions favorables à peine 1 an après avoir été élu, ce gouvernement est acculé. La tentation est grande de se maintenir coûte que coûte même si cela doit passer par l’arrestation voir l’agression physique de quelques opposants politiques.

Partager cet article

Repost 0

commentaires